Comme pour tout véhicule, l'achat ne doit pas être pris à la légère. Voici un guide qui vous permettra d'y voir plus clair.

Les R9/R11 se révèlent fiables en général, pour peu qu'elles aient été bien entretenues. En dehors de l'entretien courant (bougies et fils, filtres, vidange, pneus, freinage) il vous faudra surveiller :

Sous le capot

 

_ Le carburateur double corps sur les moteurs de type F2N, leur embase a tendance a se voiler avec le temps, perturbant le mélange air/essence. La solution étant très souvent de changer ledit carbu, vérifiez bien que ça tourne "rond". Attention, ne fuyez pas ces modèles pour autant, on a vu une R9 TXE de 450'000 kms en vente dernièrement.

_Le circuit de refroidissement : Un gros point faible des Renault des années 80, on peut trouver des radiateurs qui fuient, des calorstat bloqués ouvert/fermé, des fuites aux durites, ou un liquide vieux de 20 ans tout marron (dans ce cas, une purge ne peut pas faire de mal). Vérifiez moteur tournant, que l'aiguille de température monte au 3ème trait, a ce moment le ventilateur doit se déclencher (sinon sonde morte) et la température doit se stabiliser.

_La légende accorde une mauvaise fiabilité aux moteurs 1.6 Diesel, (joint de culasse, le fait est que c'est le cas si les temps de préchauffage ne sont pas respectés et si on tire dedans a froid. Ces moteurs peuvent dépasser les 300'000 kms à l'aise. Faites un tour avec le propriétaire au volant et observez, s'il tire de grands coups d'accélerateur, fuyez.

_Coté boîte quelques cas de marche arrière récalcitrante ou de 5ème qui saute sont à déplorer. Les boîtes automatiques sont souvent vendues hs.

_Radiateur de chauffage : le remplacement étant délicat, privilégiez le neuf afin de ne pas y revenir.

Aménagement intérieur:
Malgré leur grand âge, les intérieurs vieillissent bien, on note cependant :

_ siège conducteur qui s'affaisse avec le temps,
_faux contacts dans les plafonniers,
_bouts de manivelle de lève vitres qui se déboîte,
_pommeau de levier de vitesses baladeur,
_vérins de coffre faiblards,
_joints de porte AVG (la plus utilisée) et de coffre usés.

En somme, des petits détails simples et pas cher à règler.

A l'extérieur :

Là, il s'agit plus d'esthétique, rien qui nuise à la conduite:

_baguettes de gouttière de toit se détériorant,
_pare chocs et baguettes latérales qui éclaircissent

Electricité
_clignotants (sur phase 1 : douille qui rouille, changer le bloc clignotant, sur phase 2, plastique extérieur qui se décolle).
_ dégivrage (phase 1) : fil qui passe dans le vérin coupé,
_plus de passage en plein phares : changer le commodo
Et la rouille ?
Comme toute voiture un tant soit peu ancienne, elle peut être présente (ou pas!) plus ou moins, suivant la région, si elle a roulé l'hiver dans le sel, et si elle dormait en garage ou non.

Les endroits à surveiller:

_bas de caisse, planchers, logeron droit (la où passe la durite d'essence), réservoir, bac de roue de secours.
_Sous les plastiques de protections latérales (phase 1), vicieux car caché, ailes arrière.
_ancrages portières AV
_baie de pare brise, tour de portières (phase 1), tour de coffre : ces endroits, peints en noir, décolorent au soleil l'été (blanchissent) et en conséquence rouillent l'hiver. Il ne s'agit là de rien de bien méchant (rouillé en surface uniquement).
_coin des ailes AV (accumuation de neige/boue dans l'aile)
Et les tarifs ?
C'est ce que l'on peut appeler l'anarchie! On voit des annonces entre 0 et 3'500 €, mais les plus chères sont rarement les meilleures.

Une R11 de gamme normale vaut le coup jusqu'à 800 €, au dessus, elle se doit d'être irréprochable.

Une série spéciale ou TSE/TXE Electronic peut se négocier un peu au dessus, 1'200 € maxi.

Pour une Turbo, 800 € s'il y'a des travaux à effectuer, 1'500 € une bonne, et entre 2'000 et 2'500 € une comme neuve ou Zender avec peu/pas de défaut.. .
Voilà, vous êtes prêt a acheter votre R9/R11 !